Comment réduire l'impact carbone des workloads IA ? Merci AWS

Comment réduire l'impact carbone des workloads IA ? Merci AWS


Une étude explique comment les instances optimisées sur AWS peuvent être jusqu'à quatre fois plus efficaces que celles effectuées en local. Le rapport, intitulé "Comment le passage sur le cloud AWS réduit les émissions de carbone", estime que l'infrastructure d'AWS est jusqu'à 4,1 fois plus efficace que les installations locales, et que lorsque les charges de travail sont optimisées sur AWS, l'empreinte carbone associée peut être réduite jusqu'à 99 %. Le terme "local" fait référence aux organisations exécutant du matériel et des logiciels au sein de leur propre espace physique, et 85 % des dépenses mondiales en TI des organisations restent
locales.

Comment AWS permet cette réduction ?
Voici six façons dont AWS aide les entreprises à réduire leur empreinte carbone informatique :

  1. Une infrastructure de data center conçue pour accroître l'efficacité
    Grâce à l'ingénierie - de la distribution électrique aux techniques de refroidissement, l'infrastructure d'AWS est capable de fonctionner au plus près de son efficacité énergétique maximale. AWS optimise l'utilisation des ressources pour minimiser la capacité inactive et améliore en permanence l'efficacité de son infrastructure. Par exemple, en innovant pour améliorer les
    pratiques des médias évaporatifs, nous sommes en mesure de réduire de 20 % la consommation d'énergie de l'équipement de refroidissement associé. Cela contraste avec les data centers locaux traditionnels qui peuvent sur-provisionner pour faire face aux pics de demande imprévisibles et à la croissance future. Cette capacité excédentaire se traduit par des ressources sous-utilisées, gourmandes en énergie, avec une empreinte carbone associée plus élevée.
  2. Améliorer le refroidissement de nos installations
    Après l'alimentation de l'équipement serveur AWS, le refroidissement est l'une des plus grandes sources de consommation d'énergie dans nos data centers. Pour accroître l'efficacité, AWS utilise différentes techniques de refroidissement, dont le free air cooling en fonction de l'emplacement et de la période de l'année, ainsi que des données en temps réel pour s'adapter aux conditions météorologiques. La mise en oeuvre de ces stratégies de refroidissement innovantes est plus difficile à plus petite échelle dans un
    data center local typique. La dernière conception de data center d'AWS intègre de manière transparente des solutions de refroidissement par air optimisées parallèlement à des capacités de refroidissement liquide pour les puces IA les plus puissantes, comme les superpuces NVIDIA Grace Blackwell. Cette conception de refroidissement polyvalente et multimodale nous permet
    d'atteindre des niveaux de performance et d'efficacité optimaux, que nous exécutions des charges de travail traditionnelles ou des
    modèles d'intelligence artificielle.
  3. Transition vers des sources d'énergie sans carbone
    Conformément à l'engagement d'Amazon d'atteindre des émissions de carbone nettes nulles dans l'ensemble de ses opérations d'ici 2040, AWS accélère la transition de son infrastructure mondiale pour faire correspondre sa consommation d'électricité à 100 % d'énergie renouvelable. Amazon a permis plus de 500 projets d'énergie renouvelable dans le monde et a été le plus gros acheteur d'énergie renouvelable au monde pour les quatre dernières années, selon Bloomberg New Energy Finance. En 2022, l'électricité consommée dans 19 régions AWS provenait à 100 % d'énergies renouvelables.
  4. Silicium dédié pour les charges de travail d'IA
    Lorsqu'il s'agit d'exécuter des charges de travail d'IA complexes comme les grands modèles de langage (LLM), AWS propose une large sélection de matériel. Pour optimiser les performances et la consommation d'énergie, nous avons développé des puces dédiées comme la puce AWS Trainium et la puce AWS Inferentia pour obtenir un débit nettement supérieur aux instances de calcul accéléré comparables. Ces accélérateurs dédiés permettent à AWS d'exécuter efficacement des modèles d'IA à l'échelle, réduisant
    l'empreinte carbone pour des charges de travail similaires et améliorant les performances par watt de consommation d'énergie.
  5. Des pratiques de construction plus durables
    Bien que l'étude n'ait pas pris en compte les émissions incorporées des infrastructures non-informatiques (telles que la HVAC et l'éclairage) puisque la SCI ne l'inclut pas, AWS n'en évalue et optimise pas moins en permanence la conception de ses data centers, baies serveurs, salles de stockage et infrastructures de support. En 2023, AWS a économisé plus de 22 000 tonnes d'équivalent CO2 en utilisant du béton et de l'acier à plus faible teneur en carbone pour la construction de 43 nouvelles installations de data centers.
    AWS travaille également dans l'ensemble de la chaîne d'approvisionnement pour accroître l'utilisation de matériaux recyclés et réduire le carbone incorporé des processus de fabrication.
  6. Stratégies de stockage et de réplication des données efficaces
    AWS fournit des outils et des conseils qui permettent aux clients de moderniser leurs stratégies de gestion des données. Cela inclut la séparation des données "chaudes" actives des ensembles de données "froides" inactives à l'aide des services de stockage entièrement gérés d'AWS. De plus, AWS aide les clients à optimiser leurs processus de réplication des données en réduisant la taille
    et les besoins en bande passante de réplication, ce qui entraîne une diminution de la consommation d'énergie et des émissions de carbone.
    En concevant des data centers qui fournissent le service efficace et résilient que nos clients attendent tout en contribuant à minimiser notre empreinte carbone - et la leur - AWS continuera de bâtir une entreprise plus durable pour nos clients et pour le monde que nous partageons tous.